Royaume-Uni : Esther, 10 ans et déja en licence de mathématiques

[bleu marine]Royaume-Uni : Esther, 10 ans et déja en licence de mathématiques[/bleu marine]

Par Aude Bariéty (Le Figaro)

Publié le 26/02/2015

VIDÉO - Esther Okade, une fillette britannique de 10 ans, vient d’être admise à l’Open University en licence de mathématiques. Un rêve de toujours pour cette jeune surdouée pas encore, tout à fait, sortie de l’enfance.

Esther, originaire de la ville de Walsall dans le comté des Midlands de l’Ouest, est en licence de maths à l’Open University, une université qui dispense des cours à distance. Rien d’exceptionnel jusque là... Sauf qu’Esther est âgée de 10 ans. La jeune surdouée a postulé en août dernier à l’université et a été acceptée en décembre après un examen de mathématiques, une dissertation et un entretien téléphonique. Et l’Open University peut se féliciter de son choix : Esther est l’une des meilleures élèves. Elle a par exemple obtenu récemment un résultat de 100% à un test. La jeune flle semble bien partie pour décrocher sa licence avec mention et ensuite se diriger vers un doctorat.

Un cas finalement pas si isolé

« Depuis l’âge de 7 ans, Esther veut aller à l’université », a déclaré sa mère, elle aussi mathématicienne, « mais j’avais peur que ça soit trop tôt. Finalement, au bout de trois ans, elle m’a dit « Maman, je pense qu’il est temps que je commence l’université maintenant ». Esther a des plans très précis, elle parle de diriger sa propre banque plus tard, elle dit qu’elle veut devenir millionaire ! ». Son petit frère Isaiah, six ans, semble d’ailleurs suivre la voie de sa soeur, puisqu’il prépare actuellement l’équivalent de son baccalauréat de mathématiques.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Esther est loin d’être un cas unique de (très) jeune prodige en mathématiques. Ruth Lawrence, de Brighton, a passé l’examen d’Oxford en 1981 à l’âge de 10 ans, et a été diplômée d’une licence de maths trois ans plus tard. De son côté, Dee Alli, d’Eltham, a passé en 2010 l’équivalent du brevet britannique, le GCSE, puis s’est orientée vers un diplôme de fin d’études secondaires en mathématiques... A six ans seulement ! En France, Arthur Ramiandrisoa, plus jeune bachelier de France en 1989 à 11 ans, a ensuite obtenu un doctorat de mathématiques à 19 ans. Même parcours pour Lee Dinetan, plus jeune bachelier de France en 2006 à 14 ans. Et les exemples sont encore nombreux...