New York : Une délégation burundaise conduite par le Ministre Edouard Nduwimana pour "démentir formellement" les allégations contenues dans le rapport des Nations Unies

[bleu]COMMUNIQUE DE PRESSE[/bleu]

Le Ministre de l’Intérieur, Son Excellence Monsieur Edouard NDUWIMANA, conduisant la délégation faite de Son Excellence Madame Clotilde NIRAGIRA, Ministre de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre, et de l’Ambassadeur Albert SHINGIRO, Secrétaire Permanent au Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, vient d’effectuer une visite de travail à New York, du 07 au 12 avril 2014.

Au cours de son séjour, Son Excellence Monsieur Edouard NDUWIMANA a, tour à tour, rencontré le Secrétariat Général des Nations Unies, les Représentations des cinq permanents du Conseil de Sécurité, ainsi que celles des trois membres africains du Conseil de Sécurité.

Après la saisine du Conseil de Sécurité par le Secrétariat Général des Nations Unies sur base d’un rapport confidentiel faisant état de l’armement des Imbonerakure par le pouvoir, l’objectif de la Mission était de démentir formellement ces allégations, et de donner des éclaircissements sur la situation politico-sécuritaire du Burundi au moment où le pays est en train de passer de la phase post-conflit à la phase du développement durable.

Tous les interlocuteurs ont, d’une manière générale, fait éloge au Gouvernement du Burundi pour la contribution du pays dans des opérations de maintien de la paix dans le monde ; ils ont cependant exprimé les inquiétudes de la communauté internationale quant aux nombreux rapports sur la menace à la paix au Burundi et l’obstruction de l’espace politique, et ont demandé au Gouvernement de prendre des mesures concrètes afin de rassurer la Communauté Internationale.

Après avoir rassuré ses interlocuteurs de la maîtrise de la situation sécuritaire du pays, Son Excellence Monsieur Edouard Nduwimana leur a demandé de prendre avec des pincettes quelques rapports du BNUB qui, naturellement n’a pas apprécié la volonté du Gouvernement à mettre un terme à son mandat, et a réitéré l’invitation burundaise d’une mission onusienne à venir suivre et appuyer la préparation et tout le processus électoral dès que possible.

Fait à New York, le 13 Avril 2014

Herménégilde Niyonzima

Ambassadeur & Représentant Permanent