Le Burundi sanctionne les étudiants congolais sans diplômes originaux

Source : www.afrik.com

Le Burundi sanctionne les étudiants congolais sans diplômes originaux

Les autorités de la RDC interpellées

L’épineux problème des diplômes originaux en République démocratique du Congo (RDC) porte une nouvelle fois préjudices aux étudiants congolais. Une centaine d’entre eux, inscrits dans les universités du Burundi, ne peuvent plus poursuivre leur cursus faute de ne pouvoir présenter le précieux document. Dans un courrier adressé aux autorités congolaises cette semaine, ces étudiants font part des difficultés qu’ils rencontrent.


JEUDI 21 JANVIER 2010/ PAR ALEX KATHY KATAYI


Notre correspondant en RDC

Depuis l’année scolaire 2004, les étudiants congolais se présentent dans les universités burundaises avec des attestations tenant lieu de diplômes. Selon Paul Tambwe, président de la communauté estudiantine congolaise au Burundi, les étudiants de la RDC sont les seuls, parmi ceux de tous les pays des Grands Lacs, à être dans cette situation. Ce qui ternit, dit-il, l’image de la République Démocratique du Congo.

Lasses d’attendre les originaux de ces diplômes qui n’arrivent toujours pas, les autorités universitaires burundaises ont décidé de bloquer les activités académiques des étudiants congolais non détenteurs des originaux de leurs diplômes d’Etat. Ainsi, il y en a dont les travaux de mémoire, même pour ceux qui sont en 2e licence, sont bloqués et ne peuvent pas être défendus jusqu’à la présentation des documents exigés. De même qu’il y en a qui ne franchissent pas l’étape des délibérations après les examens de deuxième session. « Les étudiants congolais sont dans la rue et ne savent à quel saint se vouer », se plaint Paul Tambwe.

Interrogée sur la situation, l’inspecteur provincial de l’EPSP Sud Kivu, Mme Annette Shaburwa, a déclaré que ce problème est national, et que seul le gouvernement central peut y réserver une réponse.