Fin d’une visite "fructueuse" au Burundi du président équato-guinéen Pana, 20/07/2009

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, a achevé dimanche après-midi une visite de travail de trois jours au Burundi, sur un bilan jugé "largement positif" par un communiqué conjoint des deux parties.

Ce communiqué conjoint a sanctionné la fin de la visite, avec comme principal engagement réciproque de développer et renforcer les relations de coopération bilatérale dans les domaines du commerce, de l’industrie, du transport, des technologies, de la sécurité et des capacités institutionnelles.

Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a confié à la presse, peu après le départ de la délégation équato-guinéenne, tout l’intérêt qu’avait son pays à renforcer la coopération avec l’un des grands producteurs de pétrole et de gaz naturel du continent africain.

Le président Nkurunziza a, en échange, misé sur l’engouement des équato-guinéens pour les produits locaux d’exportation, comme le café, le thé, le coton, le sucre ou encore l’huile de palme, dans la perspective de l’intensification des échanges commerciaux entre les deux pays.

Le chef de l’Etat équato-guinéen et sa suite d’une trentaine de dignitaires ont eu l’occasion, samedi, de se rendre sur le terrain pour apprécier certaines réalisations économiques qui pourraient intéresser leur pays en visitant, entre autre, une sucrerie, une huilerie et des sites touristiques dans le Sud du Burundi.

L’opinion publique burundaise, quant à elle, retiendra du chef de l’Etat équato-guinéen, au pouvoir depuis près de trente ans, son ferme engagement à consacrer le reste du temps au renforcement de la coopération Sud-Sud, "plus avantageuse, inconditionnelle et qui préserve la souveraineté nationale", selon ses propres termes.

Bujumbura - 20/07/2009

Pana