Burundi : le président sortant candidat (Le Figaro)

1 |

Le président burundais Pierre Nkurunziza a été désigné samedi à Bujumbura candidat à sa propre succession pour l’élection présidentielle du 28 juin, à l’issue d’un congrès de son parti, le Conseil pour la défense de la démocratie - Forces de défense de la démocratie (Cndd-FDD).

M. Nkurunziza, 45 ans, a été désigné à l’unanimité au cours d’un congrès extraordinaire qui a réuni 1.669 délégués en provenance des 17 provinces du pays. "Tenant compte des réalisations du président Pierre Nkurunziza en ce qui concerne la gratuité de l’enseignement primaire, la gratuité des soins de santé pour les femmes qui accouchent et les enfants de moins de 5 ans, la construction d’écoles, de centres de santé, de routes, la plantation des arbres fruitiers etc, Pierre Nkurunziza a été élu candidat du parti Cndd-FDD aux présidentielles par 1.669 voix sur 1.669 votants", a annoncé le président du parti, Jérémie Ngendakumana.

"C’est Dieu qui a la première place dans notre parti. Et comme Dieu l’a fait en 2005 quand nous avons été élus, personne ne peut empêcher sa volonté de se réaliser une nouvelle fois", a lancé en kirundi (langue nationale) le président burundais, à une foule en délire. Pierre Nkurunziza, un Hutu de 46 ans à la tête de l’ancienne principale rébellion hutu du Burundi, a été élu président en 2005 par le Parlement burundais comme le prévoyait la Constitution du Burundi pour le premier mandat suivant la transition politique. L’élection présidentielle de juin se fera au suffrage universel direct.