Burundi : don chinois d’un million de dollars pour construire 5 écoles primaires

BUJUMBURA, 3 juin (Xinhua) — L’Association des entrepreneurs éminents chinois au monde a octroyé ce vendredi un don d’un million de dollars américains destinés à construire cinq écoles primaires dans cinq provinces du Burundi dans le cadre du Projet Espoir Chine-Afrique.

Un protocole en la matière a été signé à Bujumbura par le ministre burundais de l’Enseignement de base Sévérin Buzingo et le secrétaire général adjoint de la Fondation du développement de la jeunesse de Chine, Yang Xiayu, en présence du deuxième vice-président burundais Gervais Rufyikiri et de l’ambassadeur de Chine au Burundi Yu Xuzhong.

"Le lancement du projet Espoir Chine-Afrique au Burundi est la poursuite et la continuation de l’amitié entre nos deux pays et nos deux peuples (...) Après l’inauguration des cinq écoles, nous allons fournir de nouvelles donations. Nous espérons que le projet pourra contribuer à l’élimination de l’analphabétisme au Burundi et devenir un nouveau monument de l’amitié sino-burundaise", a déclaré M. Lu Junqing, président de l’Association des entrepreneurs éminents chinois au monde.

Le Projet Espoir Chine-Afrique, qui a pour objet d’aider les enfants africains d’aller à l’école, vise à construire 1.000 écoles primaires en Afrique au cours des 10 à 20 ans à venir, a précisé Lu Junqing.

Il a expliqué que le Burundi est le quatrième pays à bénéficier de ce don après la Tanzanie, la Namibie et le Kenya, et que le cinquième sera le Rwanda où la signature de don est prévue pour ce dimanche.

Le projet est financé conjointement par cette association, la Fondation de développement de la jeunesse de Chine, le Groupe des entrepreneurs confucéens et le groupe Holding Insight.

L’ambassadeur de Chine, Yu Xuzhong, a souligné pour sa part que le Projet Espoir Chine-Afrique est le tout premier projet d’ intérêt public initié et financé par les entrepreneurs du secteur privé dans la coopération sino-burundaise.

"Nous sommes très contents que le Burundi est parmi les premiers pays africains qui bénéficie de ce projet important", a-t- il dit, rappelant que le gouvernement chinois allait financer la construction d’une école secondaire de formation professionnelle à Bujumbura.