Burundi : Baisse du nombre des députés pour former un groupe parlementaire Pana, 19/08/2010

Burundi : Baisse du nombre des députés pour former un groupe parlementaire

Le nombre de députés nécessaires pour constituer un groupe parlementaire au Burundi va chuter de 15 à 5, prévoit le Règlement d’ordre intérieur (ROI) de l’Assemblée nationale.

Vainqueur des dernières élections législatives, le Conseil national pour la défense de la démocratie/Force de défense de la démocratie (CNDD-FDD), au pouvoir, détient 81 des 106 sièges de l’Assemblée nationale.

L’ancien parti unique, l’Unité pour le progrès national (UPRONA) arrive en deuxième position avec 17 députés.

La nouvelle disposition du ROI profite surtout au Front pour la démocratie au Burundi (FRODEBU) qui n’a obtenu que cinq députés lors des législatives du 28 juin.

Par contre, les Batwa (pygmées) n’auront pas de groupe parlementaire parce que représentés seulement par trois députés cooptés dans le cadre de la nouvelle politique nationale visant la représentation des minorités ethniques dans les différentes institutions nationales.

Bujumbura - 19/08/2010

Pana