“Rien d’audacieux n’existe sans la désobéissance à des règles.” de Jean Cocteau (Poésie critique)

FMI/Burundi : signature du 5e accord du Programme de la facilité élargie du crédit

BUJUMBURA, 17 mars (Xinhua) — Le Fonds monétaire international (FMI) et le Burundi a signé jeudi un 5ème accord du Programme de la facilité élargie du crédit.

Après la signature de l’accord, Koffi Yao, représentant résident du FMI au Burundi, s’est convaincue que les bailleurs de fonds et les autres partenaires vont accompagner le Burundi dans les mois à venir".

"Nous reconnaissons les efforts faits par le gouvernement d’ améliorer la gestion des finances publiques et créer un cadre macro-économique afin de réduire la pauvreté", a indiqué Koffi Yao.

Elle a profité de cette occasion pour demander que les ressources financières du gouvernement burundais soient logées sur un seul compte à la Banque centrale.

"Nous voulons que le pays ait un compte unique pour le Trésor public. (...) c’est pour éviter que le gouvernement aille emprunter alors qu’il a d’autres ressources dans d’autres comptes qui lui appartiennent. On ne souhaiterait pas que chaque patron fasse des dépenses sans qu’il y ait un contrôle centralisé. C’est la clé même de la bonne gouvernance financière", a-t-elle souligné.